Communiqué de presse du 1er juin 2021

Stop à la désinformation médicale par les professionnels de santé

            

Le Collectif Fakemed ouvre avec cette plainte contre le Dr Wonner une nouvelle séquence dans la lutte contre la désinformation en santé.

Choqué par le flot continu et répété de contre-vérités émanant du Docteur M. Wonner, le bureau du collectif Fakemed a décidé de déposer plainte auprès de l’Ordre des Médecins. Les propos incriminés concernent des informations sur la pandémie de Sars-CoV-2 non validées par des données scientifiques qui peuvent conduire à des comportements ou des traitements inutiles et dangereux en termes de santé publique. 

Habilité à ester en justice, le Docteur Cyril Vidal, président du Collectif, attend une réponse ferme de l’Ordre: « Depuis le début de la pandémie, quelques professionnels de santé diffusent sciemment de fausses informations en santé en faisant valoir leur titre de Docteur. Ce n’est plus acceptable ni moralement, ni déontologiquement.»

Lutter contre une infodémie meurtrière

La lutte contre la désinformation en santé, pour une vulgarisation et une information de qualité, est la raison d’être du Collectif. La pandémie Covid s’est accompagnée d’une infodémie, tout aussi préoccupante :

 « Les informations fausses se propagent plus vite et plus facilement que ce virus, et elles sont tout aussi dangereuses » selon les mots du Dr Tedros, directeur général de l’OMS (1).

C’est donc vers l’Ordre des Médecins, institution garante de l’éthique et de la moralité des médecins, que le Collectif se tourne.

Pour un avenir sanitaire plus serein

La pandémie a révélé les dangers de la désinformation et les enjeux en termes de santé publique mondiale. Elle a révélé le manque de réactivité et l’impuissance des instances de santé publique sur la désinformation, que ce soit sur les réseaux sociaux ou pire, dans les débats politiques. 

La MIVILUDES pointait justement du doigt dans son récent rapport les dangers liés à la désinformation en santé, le risque de perte de chance pour un patient, ou de dérive sectaire. (2)

Le Collectif ne restera pas inactif quand notre bien le plus précieux, notre santé à tous, est ainsi menacée.

Cyril Vidal
Président du Collectif FakeMed

Collectif FakeMed

collectif.fakemed@gmail.com

1.   

https://www.who.int/fr/director-general/speeches/detail/munich-security-conference

2. https://www.vie-publique.fr/en-bref/278792-covid-19-et-nouvelles-derives-sectaires-en-2020

A propos : Le Collectif Fakemed est un groupe de professionnels de santé aux spécialités et aux modes d’exercice  très divers et de citoyens. Notre point commun est de penser que la médecine doit adapter ses pratiques aux faits, et de  chercher à diffuser ces faits en la vulgarisant via des vidéos Youtube, des blogs, ou encore par le biais des réseaux sociaux. En 2018 nous avons rédigé une tribune dite « des 124. 

Le débat entraîné par la publication de cette tribune nous a mené à nous constituer en association. Nous sommes donc aussi  une association de type Loi 1901, ouverte à tous, fondée en mai 2018, qui a pour objet : 

La promotion de la médecine, des soins, et des thérapeutiques, fondées sur les preuves scientifiques, le soutien et la défense  de ceux qui assurent cette promotion, L’information des professionnels et du public sur la médecine, des soins, et des  thérapeutiques, fondées sur les preuves scientifiques, la lutte active contre les pratiques de soins non scientifiques, déviantes,  délétères, aliénantes ou sectaires.

Communiqué de presse du 1er juin 2021

Vous pourrez aussi aimer